entreprise Travail          

Conditions de Travail - Working conditions

 

Salaires: Le salaire minimum au Vietnam est de 2 150 000 Vietnam dong par mois soit approximativement 85 € par mois. Les salaires des couturières de Fair Fashion sont en moyenne de 200 € par mois + un treizième mois.

Horaires: Au Vietnam (comme dans presque tous les pays où sévit l'esclavagisme des multinationales) les couturières sont payées à la pièce. Il n'est pas rare de voir des gens travailler 18 heures par jour pour; 7 jours sur 7 pour subvenir.

Chez FF le salaire est fixe pour 44 heures par semaine. Les éventuelles heures supplémentaires sont rémunérées à + 50 %. Nous avons fait ce choix afin que chacune prenne le temps qui leur est nécessaire pour faire un travail irréprochable. Cela a permis de constater aussi que chacune fait l'effort d'être aussi professionnelle que les plus anciennes et ce en toute liberté de conscience. Elles ont aussi la possibilité d'aménager leurs horaires en fonction de leurs besoin. 20 jours de congés payées. La législation en prévoit 6.

Couverture sociale:Chaque employée bénéficie d'une couverture maladie entièrement prise en charge par FF. Pour les retraites et le chômage, ces cotisations ont été intégrées dans leur salaire face à la précarité de ces caisses non obligatoires au Vietnam (12 %).

Formation: La plupart des entreprises de l'industrie textile ne forment pas. Il y a une personne qui sait et qui va former des centaines d'autres à faire un geste. Une fois le geste effectué elle passe à sa voisine qui a appris un autre geste et ainsi de suite... Ce qui fait que ces personnes sont incapables de faire un vêtement seul. C'est organisé de la sorte car si ils étaient formés ils pourraient s'installer à leur compte ou demander une augmentation. Ce qui en fait des gens corvéables à souhait et remplaçables. FF lutte contre ces pratiques visant à maintenir les gens dans l'ignorance, donc de la dépendance. Chaque couturière de FF est capable de monter un vêtement de A à Z. Cela nécessite 2 à 3 ans de formation durant lesquels elles ne travaillent pratiquement pas à la production. Former à la coupe et au patronage prend 2 ans supplémentaires. Plus de 100 femmes que l'on peut appeler "Tailleur" ont été formées à FF. Bon nombre d'entre elles sont maintenant à leur compte. Quelques une sont dans des usines comme contremaître pour montrer les gestes aux esclaves.

Autres: Les repas sont gratuits (Chez les esclavagistes ils doivent payer leurs repas et sont obligés de manger à la cantine de l'entreprise). L'hébergement si besoin est gratuit. En cas de besoin FF prête de l'argent à 0 % d'intérêt. En cas d'accouchement FF verse une prime équivalente à 4 mois de salaire. En cas de coup dur (Exemple: grave maladie d'un proche non couvert par les assurances), FF a mis en place un fond permettant d'y faire face.

Moralité: Bon nombre penseront que ces conditions impacte le coût de production. c'est vrai! Cela coûte à peu prés 1 ou 2 € sur des articles vendus en occident dans les 50 € voir beaucoup plus. La démonstration sera faite dans la rubrique "Le monde de l'industrie textile".